Le placenta peut sauver la vie du bébé même après sa naissance

Voici la suite de ma recherche sur le placenta. Si vous désirez la lire en entier dès maintenant, vous pouvez laisser un commentaire ou m'écrire en me donnant votre adresse courriel et je vous l'enverrai en format PDF. Sinon, elle sera éventuellement en entier sur ce blog. Bonne lecture!

Le placenta peut sauver la vie du bébé même après sa naissance 
Voici une histoire très intéressante vécue par la sage-femme Robin Lim.
Cette sage-femme a pu observer un phénomène fascinant chez sa chienne nommée Madu. L’animal a donné naissance à neuf chiots, et l’un des bébés était mort-né.  Madu s’est alors mise à lécher le chiot, puis, étrangement, à lécher vigoureusement son placenta, encore attaché à celui-ci par le cordon ombilical. 
Robin s’est alors rappelé d’un article qu’elle avait lu peu de temps auparavant sur une méthode centenaire pratiquée en Inde, au Bangladesh et au Burma. Cette pratique consiste à réchauffer le placenta d’un bébé qui ne respire pas ou qui semble mort pour le réanimer. Le fait de réchauffer et stimuler le placenta avec de l’eau chaude ou par le massage activerait la force vitale de l’enfant logée dans le placenta pour la transmettre au bébé après la naissance. 
Après plusieurs minutes de léchage, Madu releva la tête, découvrant le chiot qui était caché sous son menton. Celui-ci était vivant! Par la suite, la chienne a attendu que ses bébés soient tous nés,  puis a consommé les placentas de tous ses petits, en commençant par le chiot le plus fort, et en terminant par le petit survivant.  C’est comme si l’animal savait que de laisser le placenta le plus longtemps possible à un bébé faible lui donnait un meilleur départ.
Quelques jours plus tard, au centre de naissance Bumi Sehat Birth Center à Bali, Robin aida à mettre au monde un bébé mort-né (qui ne montrait aucun signe de vie).  La jeune mère était très mal nourrie et le bébé ne respirait pas. L’équipe de sages-femmes a tout de suite  commencé à faire le RCR et à administrer de l’oxygène au bébé, sans résultat. Treize minutes plus tard, à la sortie du placenta, Robin demanda à l’infirmière de lui emmener rapidement un bol d’eau chaude, dans lequel elle plongea le placenta, qui était toujours connecté au bébé par le cordon ombilical.  Instantanément, le bébé eut un frisson et commença à respirer. Aujourd’hui, cet enfant, nommé Tirtha, est un petit garçon en pleine santé et il n’a gardé aucune séquelle de sa naissance difficile.  Il n’aurait jamais survécu si son cordon avait été coupé tout de suite après sa sortie. 


Voici aussi un article qui explique bien l'importance de garder les bébé attaché à son placenta même dans des cas de réanimation: Le placenta: principal matériel de réanimation

La liste complète des références et la bibliographie sont disponibles dans la recherche complète.

À la prochaine!

Comments

  1. Massage Laurentides , hot stone and couples massage directly in your body. Start up the fire and simply relax! want to relax...........Click Here

    ReplyDelete

Post a Comment