Le placenta et la jaunisse


Bonjour! Voici un autre extrait de mon travail sur le placenta. Comme mentionné dans mon dernier article, je vais poster peu à peu des extraits de mon travail, et il sera éventuellement en entier sur ce blog. Si vous désirez le lire en entier dès maintenant, vous n'avez qu'à laisser un commentaire à la fin de ce message avec votre adresse courriel, ou à m'écrire directement, et je vous enverrai ma recherche en format PDF.  Bonne lecture!


La jaunisse 


La jaunisse (ou Ictère du nouveau-né) est causée par un excès de bilirubine  (produite par la destruction de vieux globules rouges) dans le sang que le nouveau-né n’arrive pas à éliminer seul. Cet excès de bilirubine entre dans les tissus et donne une coloration jaune au bébé.
Avant la naissance, l’une des fonctions du placenta est de retirer la bilirubine de l’organisme du fœtus,  afin de l’envoyer au foie de la mère pour l’éliminer,  et de remettre en échange du sang neuf au bébé.  À la naissance, le foie du bébé peut prendre un peu de temps avant de commencer à fonctionner, d’où un trop plein de bilirubine et donc une jaunisse.  Lorsque le niveau de bilirubine est trop haut et devient dangereux, le bébé doit subir des traitements de photothérapie, où il sera exposé à une lumière bleue pour éliminer l’excès de bilirubine.
 Certains professionnels de la santé affirment que le fait de laisser le cordon attaché au placenta cause la jaunisse chez les nouveaux-nés.  La croyance est qu’il faut contrôler la quantité de sang qui entre dans le corps du bébé en clampant et coupant le cordon immédiatement après la naissance, pour éviter un trop plein de sang, trop de globules rouges qui se détruiront et produiront de la bilirubine.  Pourtant, le cordon s’arrêtera de lui-même lorsque le bébé aura reçu la bonne quantité de sang.
En tentant de prévenir la jaunisse en coupant le cordon trop tôt, plusieurs autres facteurs ont été oubliés. Par exemple, le fait de priver le bébé de sa dose de sang  peut mener à d’autres problèmes, tels l’anémie du nouveau-né ou d’autres problèmes reliés à un trop faible volume de sang. Un autre facteur qui n’a pas été pris en compte, est que le sang reçu par le cordon ombilical est du sang neuf, exempt de bilirubine et chargé d’oxygène, et non des vieux globules prêts à mourir.

Même l’American Academy of Pediatrics commence à reconnaître qu’il n’y a pas plus de risque de jaunisse néonatale lorsqu’il y a un délai avant la coupe du cordon.  Dans un article intitulé Effect of Timing of Cord Clamping on Neonatal Venous Hematocrit Values and Clinical Outcome at Term: A Randomized, Controlled Trial, les auteurs remettent en cause la coupe hâtive du cordon et n’ont pas observé d’effets négatifs lorsqu’un délai est alloué avant de clamper et couper. 

La liste complète des références et la bibliographie est disponible dans la recherche complète

Comments

  1. Je me permet d'amener mon témoignage. J'ai accouché à la maison et nous n'avons pas coupé le cordon avant qu'il aie offert tout son suc à notre bébé. Aucune jaunisse, pas même une teinte jaune et aucune maladie sauf une roséole depuis 9 mois (il est toujours au sein faut dire)... Je souhaite que ça dur et que cette pratique se développe. trop peu de personne connaissent l'importance de ces premiers instants ! Merci donc pour ces babillages.

    ReplyDelete
  2. Wow merci pour le témoignage, c,est super de voir que la pratique de garder le cordon attaché se répend tout doucement :) Félicitations!

    ReplyDelete

Post a Comment