Le placenta praevia

Bonjour! Voici un autre extrait de mon travail sur le placenta. Comme mentionné dans mon dernier article, je vais poster peu à peu des extraits de mon travail, et il sera éventuellement en entier sur ce blog. Si vous désirez le lire en entier dès maintenant, vous n'avez qu'à laisser un commentaire à la fin de ce message avec votre adresse courriel, ou à m'écrire directement, et je vous enverrai ma recherche en format PDF.  Bonne lecture!



Le Placenta Praevia

 Mon travail n’a pas pour but de parler des pathologies du placenta, mais le placenta prævia est une difficulté assez rare mais grave et donc était pertinent d’aborder. Le placenta ayant la faculté de se déplacer dans l’utérus, le placenta prævia survient lorsque le placenta couvre en partie ou en totalité le col de l’utérus, rendant ainsi impossible le passage du bébé.  Lorsque décelé en fin de grossesse,  un placenta praevia est synonyme de césarienne, une naissance vaginale devenant impossible. 



Par contre, si décelé à temps, il y a des moyens permettant de faire bouger le placenta et ainsi d’éviter la césarienne. L’histoire suivante est une histoire vraie, vécue par la sage-femme Robin Lim, à Bali, et racontée dans son livre intitulé Placenta, the Forgotten Chackra

Une jeune femme, prénommée LiWati, enceinte de son deuxième enfant, désirait ardemment un accouchement naturel. Malheureusement, au cours de sa grossesse, elle a commencé à avoir de petits saignements. Une visite chez le médecin accompagnée de sa sage-femme a confirmé le diagnostic : un placenta prævia total. Le placenta couvrait le col de l’utérus en entier. C’est alors que Robin, sa sage-femme, lui suggéra de parler à son bébé et à son placenta. Leur dire, avec toute son intention et tout son amour, que si le placenta ne se déplaçait pas, ils n’auraient pas une belle naissance, etc. Elle entreprit donc de parler régulièrement à son placenta, et rapidement les autres personnes autour d’elle se sont mises à lui parler, de sorte que parler au placenta de LiWati devint rapidement une activité de village. Deux semaines avant sa date prévue d’accouchement, LiWati retourna chez le médecin pour une dernière échographie. À la surprise de tous, son placenta ne s’était pas seulement déplaçé, il était rendu en haut complètement de son utérus! N’est-ce pas une belle leçon sur les facultés et les possibilités du placenta?




La bibliographie complète se trouve dans ma recherche. 

À la prochaine!



Comments